headshaking... mon casse tête au quotidien...

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: headshaking... mon casse tête au quotidien...

Message  Gandalf le Mer 29 Juin - 1:01

Avec tout ce qu'il a chopé récemment ça vaudrait peut-être le coup de creuser de ce côté là quand même. Mais ce sont des sujets clairement trop pointus pour des "non vétos" Very Happy

Pour ce qui est du masque la nuit je sais pas si ça peut vraiment le gêner si tu lui laisses. Il me semble que Pionpion laisse le masque d'owen tt le temps... mais c'est un poney calme.

Quel est ton programme pour la suite donc? Véto? Un test sanguin pour les parasites?
avatar
Gandalf

Messages : 164
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 36
Localisation : Haute-Savoie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: headshaking... mon casse tête au quotidien...

Message  jsb le Mer 29 Juin - 1:55

ça me tracasse quand même que personne n'est prêté attention à ses yeux, il faut dire que j'étais 100% focalisée sur une cause allergique vu les résultats des tests...
alors la suite c'est
continuer mon essai de zirtec
passage de l'ostéo vendredi
remise au pré l'aprés midi avec le masque (verdict ce soir...)

je vais également rappeler mon véto pour parler de ses yeux mais clairement il n'est pas à l'aise sur le HS
sachant qu'avant qu'on le traite pour sa lepto, il ne shakait pas

pour les vers je suis tranquille depuis quelques années depuis que je ramasse les crottins en pature
le véto a fait un bon programme de vermifugation que je suis à la lettre avec des copro de contrôle
a priori pour les parasites occulaires, il faut un traitement par IM, les pates ne suffisent pas

je pense qu'en l'absence de résultats, je testerais la cypro ou la gabapentine
et en dernier recours j'irais en clinique...

en éspérant que d'ici là mes nerfs ne lachent pas car je suis trés éprouvée de le voir souffrir
je me bats pour lui depuis 13 ans et là je baisse les bras...


jsb

Messages : 95
Date d'inscription : 23/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: headshaking... mon casse tête au quotidien...

Message  Lalla le Jeu 30 Juin - 1:41

tout plein de courage, tu ne peux pas baisser les bras, tu as encore plein de question pour trouver la cause, tout n'est pas encore terminé Wink

Lalla

Messages : 208
Date d'inscription : 11/05/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: headshaking... mon casse tête au quotidien...

Message  jsb le Jeu 30 Juin - 2:25

Comme promis, ci dessous le fameux article.
Personnellement, je suis complètement pommée... je ne suis plus quoi tester, je n'arrive plus à me projeter si ce n'est dans un avenir sombre...
Le mien a déclenché une crise ce matin et je soupçonne que l'odeur de la citronnelle en soit responsable...

Head shaking is a behavior in which horses toss their heads, rub their noses, snort, and/or sneeze in the absence of obvious external stimuli. Some horses head shake with such violence that they are dangerous to the handler or rider.

In a 1987 review of 100 head shaking horses, the cause was undetermined in nearly 90% of cases. In 1995, Madigan and coworkers presented a series of seven cases in which head shaking was triggered by natural sunlight, and darkness provided relief from the condition; this disorder is called photic head shaking. Photic head shaking horses are suspected to experience a burning sensation or tingling of the muzzle (neuropathic pain) in response to bright sunlight.

The mechanism of photic head shaking may be similar to photic sneezing in humans, in which exposure to bright light triggers sneezing episodes. Photic sneezing in humans is a heritable, nonallergic disorder. Photic head shaking may represent a form of referred pain in which stimulation of one of the cranial nerves enhances irritability of the other—in this instance, optic-trigeminal summation. This may be associated with convergence between optic and trigeminal tracts in the brainstem. Therefore, neuropathic pain is the most plausible explanation for the signs associated with photic head shaking.

Bright sunlight is the most common trigger for neuropathic head shakers, but other stimuli, including specific feeds (as in gustatory head shaking), may also serve as a trigger for infraorbital nerve irritability. Therefore, disorders other than neuropathic pain should be evaluated to eliminate other causes of this behavior. In some horses, the triggering stimulus cannot be identified; however, the head shaking seems to be characteristic of neuropathic pain, and affected patients respond to medical therapy.



DIAGNOSTIC CRITERIA
Historical Information
The condition affects adult horses. The mean age of onset is 7.5 to 9.2 years. However, it has been documented in horses younger than 5 years.
No breed predilection.
Geldings are overrepresented. Affected mares should be evaluated for ovarian dysfunction. The absence of testicular or ovarian hormones may play a role in the pathophysiology.
Clinical signs are often seasonal, abating during the winter and returning in the spring.
The behavior is exhibited at rest and during exercise. Violent head shaking is common at the beginning of exercise.
Affected horses attempt to avoid direct sunlight by seeking shade or hiding their heads in unusual places.
Photic head shaking may begin after an upper respiratory tract infection.
Horses may not exhibit the behavior during the examination; therefore, the owner should be asked to make a videotape of the head shaking before the appointment.
Physical Examination Findings
Sudden, violent, jerking movements of the head in the absence of obvious external stimuli.
Characteristic quick vertical flips or jerking movements (as if stung by a bee on the end of the nose) may be interspersed with horizontal and rotary activity.
Affected horses often snort, sneeze, and rub their noses.
Ophthalmic, otic, and oral examinations should be performed to rule out other causes of head shaking.
Findings are unremarkable in photic head shakers.
Horses with head shaking due to causes other than sunlight usually demonstrate intentional head tossing rather than rapid, vertical flips that resemble a reaction to a bee sting.
Laboratory Findings
Complete blood count and serum chemistry analysis findings are unremarkable.
Endoscopic examination of the upper respiratory tract (including guttural pouches) and radiographic examination of the skull should be performed in all horses with head shaking to rule out temporohyoid osteoarthropathy, a foreign body, or traumatic injury. The results are unremarkable in horses with photic head shaking.
Other Significant Diagnostic Findings
To determine whether the behavior is induced by natural light, ideally, the clinician should subject the horse to the following: direct sunlight, blindfolding, the outdoors at night, and the application of dark eye lenses (FIGURE 1) in direct sunlight. The cessation of clinical signs during protection from direct sunlight indicates that light is a stimulus for head shaking.
Bilateral infraorbital nerve block (FIGURE 2; 10 mL of mepivacaine over and within the infraorbital canal) should be performed in horses with characteristic head shaking that does not respond to medical management. If nerve block results in the abatement of clinical signs, the diagnosis is confirmed.
Bilateral posterior ethmoidal nerve block (FIGURE 3; 5 mL of mepivacaine) using a 7-cm, 19-gauge spinal needle: the needle is inserted below the zygomatic arch and directed rostrally and ventrally toward the upper sixth cheek tooth (approximately 5 cm; FIGURE 4).
Differential Diagnosis
See BOX 1.

Summary of Diagnostic Criteria for Photic Head Shaking
Negative findings from otic, ophthalmic, oral, endoscopic (the upper airway, including the guttural pouches), and radiographic (skull) examinations.
Demonstration of sunlight-induced head shaking (sunlight may not be the only trigger for neuropathic head shaking).
Favorable response to a 7-day course of cyproheptadine and/or carbamazepine (see below).
Favorable response to bilateral infraorbital or posterior ethmoidal nerve block in horses that do not respond to cyproheptadine.
TREATMENT RECOMMENDATIONS
Medical Therapy
Cyproheptadine
Cyproheptadine is an antihistamine and serotonin antagonist with anticholinergic effects. The mechanism of action of cyproheptadine in treating photic head shaking is unknown.
Administer a 7-day course of cyproheptadine (0.3–0.6 mg/kg PO q12h) to determine response to therapy.
Horses that respond favorably should be treated with cyproheptadine during the season in which they exhibit head shaking.
Adverse effects include transient lethargy, depression, or anorexia.
Carbamazepine
Carbamazepine (3–4 mg/kg PO q6–8h), which is labeled for treating trigeminal neuralgia in humans, may be administered alone or with cyproheptadine in horses that fail to respond to cyproheptadine alone.
Melatonin
Melatonin (15–18 mg PO q24h administered between 5:00 and 6:00 pm) has reduced clinical signs in some horses.
Topical EMLA Cream
Topical EMLA cream (AstraZeneca; lidocaine 2.5% and prilocaine 2.5%) may provide transient relief when applied to the muzzle. Cover area with plastic wrap (make holes for nostrils). Leave on for 45 minutes.
Combination Treatment
Cyproheptadine (as described above).
Magnesium supplementation (Quiessence, Foxden Equine, Stuarts Draft, VA).
— Increases threshold for nerve depolarization and may reduce irritability of trigeminal nerve.
— Administer 2 oz q24h PO.
— Increase to 4 oz q24h PO if no improvement.
— Evaluate serum magnesium after 2 wk, then once monthly.
Spirulina Wafers (Springtime, Inc, Cockeysville, MD).
— The mechanism is unknown, but they may increase the threshold for nerve depolarization and decrease irritability of the trigeminal nerve.
Mechanical Techniques
The use of a full-face net (covers ears to muzzle) or fly fringe or netting over the muzzle has reportedly been effective in controlling signs of head shaking. It is believed that the net or fringe over the muzzle provides a counterstimulant that may reduce responsiveness of the trigeminal nerve through receptor inhibition or adaptation.
A commercial face mask with eye protection can be applied to control clinical signs when the horse is saddled or turned out during daylight (FIGURE 1).

Surgical Intervention
Bilateral infraorbital neurectomy is a salvage procedure for cases refractory to medical therapy. Surgical candidates must demonstrate a consistent response to serial infraorbital nerve blocks. Infraorbital neurectomy has been shown to be effective in eliminating signs of head shaking. However, clinical improvement is inconsistent and often only temporary. Postoperative complications may include nasal pruritus (common, temporary), reinnervation, and neuroma formation.
Bilateral sclerosis of the posterior ethmoidal branch of the trigeminal nerve is induced via perineural injection (5 mL) of 10% phenol in almond oil. In an anesthetized patient, insert a 20-cm styletted needle into the infraorbital canal to the level of the maxillary foramen; confirm needle location by fluoroscopy.
In a recent study on caudal compression of the infraorbital nerve in 24 horses, 16 of 19 horses had a successful outcome.1 The procedure requires specialized equipment, and the authors report that the technique needs refinement.
Patient Monitoring
Horses should respond to cyproheptadine within 7 days.
If head shaking is well controlled, the dose of cyproheptadine may be decreased to 0.12 mg/kg PO q12h.
In many cases, medication may be discontinued during the winter.
Farm Management
If sunlight has been identified as the stimulus of infraorbital pain, reduced sunlight exposure is indicated for untreated horses or horses that do not respond to medical or surgical management. Affected horses can be turned out at night or during overcast days. If turned out during full sunlight, affected horses should have protection from the sun via a three-sided shed, trees, or a commercial face mask that provides eye protection.
Milestones/Recovery Time Frames
Cyproheptadine
Approximately 70% to 80% of photic head shakers respond favorably to cyproheptadine. Some horses may respond initially but become more resistant to therapy.
More than 80% of horses respond favorably to carbamazepine alone or in combination with cyproheptadine.
Relief from head shaking may be observed within 48 hours of initiation of therapy.
Clinical signs typically recur 24 hours after discontinuation of medical therapy.
Bilateral Infraorbital Neurectomy
Approximately 30% to 40% of photic head shakers improve after this procedure.
Careful case selection (consistent response to infraorbital nerve block) may increase the likelihood of a positive postoperative outcome.
Nose Net
Clinical signs of head shaking completely resolve in 25% to 30% of horses with the use of a nose fringe or netting that applies pressure to the skin over the muzzle.
Treatment Contraindications
Administration of antihistamines, corticosteroids, or NSAIDs is unrewarding.
Intradermal skin testing followed by allergen-specific hyposensitization therapy is unsuccessful.
PROGNOSIS
Favorable Criteria
Response to cyproheptadine within the first 7 days of treatment.
Unfavorable Criteria
Failure to respond to recommended therapies.
Reference
1. Roberts VL, McKane SA, Williams A, Knottenbelt DC. Caudal compression of the infraorbital nerve: a novel surgical technique for treatment of idiopathic headshaking and assessment of its efficacy in 24 horses. Equine Vet J 2009;41(2):165-170.

Updated by the authors and reprinted with permission from Standards of Care: Equine Diagnosis and Treatment 2001;1.1:1-4.

To Learn More
Understanding Behavior: Head Shaking (November/December 2008).
To see a video of a horse with head shaking, go to the Web exclusives at CompendiumEquine.com.

jsb

Messages : 95
Date d'inscription : 23/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: headshaking... mon casse tête au quotidien...

Message  fleursdebo le Jeu 30 Juin - 3:21

Ouhhh là!!! merci beaucoup, je cours discuter du sujet avec mon ami Google Traduction et je reviens, merci mille fois, c'est très gentil.
avatar
fleursdebo

Messages : 526
Date d'inscription : 20/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: headshaking... mon casse tête au quotidien...

Message  jsb le Jeu 30 Juin - 3:39

fleurdebo pourras tu me dire combien tu paies ta boite de périactine ?

jsb

Messages : 95
Date d'inscription : 23/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: headshaking... mon casse tête au quotidien...

Message  fleursdebo le Jeu 30 Juin - 5:38

Pour la périactine, je paie dans les 5€ la boîte. En fait je donne 47 comprimés en deux prises par jour pour un cheval de 620 kgs, cela m'est revenu à 126€ pour 15 jours (pour évaluer pour JSB, il faut faire une règle de 3 pour son poids si tu le connais).
Pourtant Calando ne me semblait pas très sensible à la chaleur, au soleil, etc... et avec ce traitement, si , je vois une différence, la sensibilité de sa tête a nettement diminué.
C'est clair que c'est une somme, mais parfois certains examens coûtent tout aussi cher et ne nous en apprennent pas beaucoup plus.
J'ai donc lu l'article, il semble que le tégrétol (carbamazépine) apporte encore plus de résultats que la périactine (+ de 80%), et aussi beaucoup de résultats positifs sur la combinaison cyproheptadine + carbamazépine. J'ai donc très envie de tenter périactine combinée à tégrétol et si cela fonctionne, ensuite réguler la posologie de chaque à tâtons (on descend progressivement un par un jusqu'à ce qu'on voit une dégradation et on remonte à la dose précédente).
A Maisons Alfort ils m'ont chiffré le tégrétol à 100€ par mois (toujours bien sûr pour 620 kgs).
J'ai relu tout ton post et je comprends ton désarroi en ce moment, en plus c'est vrai qu'avec les pics de forte chaleur que nous avons, la galère est bien là surtout pour ton loulou qui en souffre particulièrement.
Ton ostéo doit passer bientôt? parce que j'ai relu le passage où tu parles de ses cervicales qui grincent, et non, je pense que ce n'est pas normal du tout, alors cause ou conséquence du HS, va savoir mais c'est à voir de toutes façons.
C'est vrai que la Périactine est un investissement, mais je pense que ça vaut le coup d'essayer.
En plus, je ne crois pas qu'il y ait beaucoup d'effet secondaire (à part pour le portefeuille).
Je comprends que depuis le temps que tu batailles pour son confort (et tu as l'air de te donner beaucoup de mal pour cela) tu aimerais le voir vivre comme un cheval "normal" et non pas souffrir et devoir le calfeutrer à l'ombre. Néanmoins le plus important est de limiter sa douleur et je pense qu'à choisir, lui aussi apprécie ces moments de répit, même si cela ne correspond pas à l'image d'une vie de cheval idéale.
Tiens bon, ce syndrôme est très compliqué, c'est la guerre des nerfs, mais il n'y a pas de raison, à force de chercher on va bien finir par trouver, c'est statistique!!! ben oui, 80 causes différentes, c'est ça? ben, on va toutes se les faire , bon on peut déjà échanger nos retours d'expérience en comparant les symptômes de chacun de nos chevaux avec ce qui a pu fonctionnner ou pas, ça va nous faire gagner du temps. La route est peut-être encore longue, mais ... notre peuple vaincra! (désolée c'est nul, c'est une réplique dans les sous-doués qui m'a toujours fait rire Embarassed )
avatar
fleursdebo

Messages : 526
Date d'inscription : 20/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: headshaking... mon casse tête au quotidien...

Message  jsb le Jeu 30 Juin - 9:15

la guerre des nerfs, c'est bien le terme qui convient pour le cheval comme pour le propriétaire
ce soir encore déçue... j'ai trouvé un cheval au box super bien (alors que d'habitude quand même un peu éteint)
fin contente, je lui enfile son guardian mask pour lui faire un bon pansage dehors et là, à peine le seuil de l'écurie franchi, il fait une crise
ce qui est vraiment typique chez lui, c'est qu'il raidit complètement son menton, il devient dur comme du béton puis se mouche, se frotte le nez et se prend des décharges et secoue la tête
ça me fend tout simplement le coeur... à m'en faire chialer à coup sur (matin et soir dur dur...)
pas moyen de me concentrer au boulot, j'ai une boule d'angoisse en permanence
l'impression qu'une épée de damoclès est au dessus de ma tête et que c'est juste reculer pour mieux sauter

au plus j'essaies d'analyser la situation pour tenter de trouver la cause (qui au final n'est peut être qu'accidentelle, cheval qui a toujours violemment tirer au renard et qui s'est fracturer l'arcade) et bien au moins j'arrive à trouver des relations
exemple
hier, il est rentré au box le matin, ressorti à midi
à 18h je le récupère de pature, se mouche beaucoup en marchant mais pas de crise à l'attache (enfin jusqu'à ce que je tente d'enlever le masque ce qui l'a fait shaker en moins de 30 secondes)
21h45 je le sors, aucun symptôme, cheval qui galope au paddock
aujourd'hui, pas bien dès 8h, la citronnelle lui aggrave sa crise (sensibilité aux odeurs a priori)
il est rentré à midi du coup
à 20h, je le met à l'attache et se met en crise alors que moins de luminosité que la veille à 18h

l'ostéo vient demain aprem je ne la connais pas donc j'espère qu'elle sera bien
elle m'a déjà dit qu'elle n'avait pas vu de cas depuis qu'elle pratique... dommage, j'espère qu'elle cherchera
effectivement ça grince sec, pourtant il a plein de cures de cortaflex et est suivi trés régulièrement en ostéopathie car eu beaucoup de souci pour lui trouver une selle qui convienne et il s'est beaucoup bloquer le garrot

pour le traitement à la périactine, si je fais une règle de 3 ça me fait 38 cp à donner il fait un bon 500kg, peut être 520 kg car il fait du gras depuis 2 mois d'ailleurs on voit clairement la fonte musculaire

pour la carbamazepine (tegretol) il faut le donner plus souvent toutes les 6 à 8 heures car l'effet dure moins longtemps à raison de 3-4mg/kg j'avais calculé un cout de 75€ par mois

il y a également la gabapentine (neurontin) 800 à 1600 mg deux fois par jour une boite de 90 comprimés de 800mg coute 65€ c'est donc le traitement le moins onéreux

dans mon cas, j'ai du mal à faire le choix de tester le traitement ou d'aller d'abord en clinique
je ne voudrais pas masquer un problème qu'on pourrait peut être traité différemment
et dans un autre sens, j'ai peur qu'il me confirme l'inflammation du trijumeau sans en trouver la cause et me renvoie chez moi pour essayer le traitement

je l'adore vraiment vraiment beaucoup, mais psychologiquement, j'avoues que je baisse les bras

jsb

Messages : 95
Date d'inscription : 23/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: headshaking... mon casse tête au quotidien...

Message  Gandalf le Jeu 30 Juin - 20:13

C'est sur que c'est très difficile de se battre contre le HS, c'est David contre Goliath, le parcours du combattant ... On tâtonne, encore et encore, quelque fois on pense avoir une piste, une lueur d'espoir et le lendemain c'est repartit de plus belle!
Ce que je trouve également difficile c'est que à part le forum globalement on est très seul dans ce combat. Pour ma part dans mon entourage familiale personne ne fait du cheval et donc on me soutenait, mais personne ne pensait à ça comme moi tout le temps, personne pour m'aider dans mes réflexions... Et dans mon entourage " équestre" pas beaucoup mieux, personne ne connaissait ce syndrome auparavant ... Alors on tient parce qu'on aime son cheval mais pour ma part, quand il était en crise quasi tout le temps, que ce soit au box ou au pré, monté ou au repos, beau jours ou jours de pluie, et complètement éteint et triste ben je ne pouvais m'empêcher de penser au pire... Heureusement j'ai eu la chance de tomber sur un ostéo très compétent pour le problème de Gandalf et finalement le problème s'est résolu assez rapidement. Alors je peux comprendre ton désarroi pour un si long combat. Malheureusement tu n'as pas le choix, à moins de laisser tomber.


Je trouve que c'est très bien que tu ais fait venir l'ostéo car comme le dit fleurdebo, cause ou conséquence il doit de toutes façons souffrir des cervicales.
Dans le cas de Gandalf il avait eu des bonnes injections de corticoïdes et anti inflammatoire pour ce problème de cervicales mais ce n'avait absolument rien changé. Seul la manipulation a résolu le problème (il avait la première et deuxième cervicales déviées).

Tu penses aller dans quel clinique? C'est sûr que si tu commences le traitement il faudra attendre un certain temps avant d'aller faire un tour vers les vétos, sinon le diagnostique risque d'être biaisée. Je ne pense pas qu'il faille craindre une inflammation des trijumeaux, vu les symptômes de ton cheval c'est de toutes façons probablement le cas. C'est sur que si ils ne trouvent pas pourquoi tu seras désemparée mais je pense qu'ils pourront quand même éliminer qq pistes!

Je t'envoie plein de courage, tiens nous au courant de tes décisions!
avatar
Gandalf

Messages : 164
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 36
Localisation : Haute-Savoie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: headshaking... mon casse tête au quotidien...

Message  jsb le Jeu 30 Juin - 20:37

j'ai vraiment l'impression que les symptômes s'aggravent... autant avant il était bien le matin tôt qu'aujourd'hui à 7H45 il était déjà en crise...
il développe des stratégies pour rester en activité, je l'ai vu grignoter les poteaux de pature, les lécher...
je l'ai donc rentrer au box...
j'ai appelé la clinique de gand, le véto qui s'occupe des cas de HS me rappelle lundi, sachant qu'après il est en congrés pour le reste de la semaine donc pas de rendez vous tout de suite tout de suite...
l'attente va être longue, trop longue pour moi qui ait un tempérament impatient
en plus c'est un cheval qui voyage trés mal... trés difficile à embarquer, s'il est en crise, je ne sais pas ce que ça donnera...
j'avoues que je suis totalement entrain de baisser les bras... d'une manière ou d'une autre il faudra que cela cesse car ça me retourne trop de le voir souffrir

jsb

Messages : 95
Date d'inscription : 23/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: headshaking... mon casse tête au quotidien...

Message  feeling le Jeu 30 Juin - 20:53

Courage, tu as déjà de nombreuses pistes en cours: allergies, ostéo... et surtout un énorme avantage par rapport à beaucoup d'entre nous c'est que tu arrives à le soulager en le mettant dans le noir! Certes ce n'est pas une vie à long terme pour un cheval mais en attendant mieux c'est déjà énorme! Courage à toi et à lui!
avatar
feeling

Messages : 203
Date d'inscription : 19/04/2011
Age : 38
Localisation : Essonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: headshaking... mon casse tête au quotidien...

Message  Pionpion le Jeu 30 Juin - 21:35

Nous sommes tous dans le même cas ! Ce syndrome, il faut apprendre à vivre avec malheureusement.
Mon cheval l'a déclaré en 2008 et depuis, il est mal chaque été. Sad
Le filet de nez de chez Equilibrium me permettait de continuer à monter (pas à chaque fois, mais je pouvais encore monter).
En avril 2010, je l'ai emmené à l'école véto de Nantes car il s'était pris un coup de pied dans le chanfrein et souffrait beaucoup plus. Mais, la véto que j'ai contacté m'avait clairement dit que le but était de revenir à un état gérable, pas de le soigner.
Rien n'a été trouvé aux différents examens. Mais, on a testé plusieurs traitements et je sais qu'il y en a au moins un qui marche. Wink

Le mien souffre aussi beaucoup de la lumière, mais certains jours gris étaient plus difficiles que des journées ensoleillées... C'est difficile de prévoir quelque chose, il faut voir au jour le jour... Rolling Eyes

Tu dis que tu ne veux pas continuer à le voir souffrir, mais que peux-tu faire d'autres ? Tu souhaites te séparer de lui ? Je ne te juge pas, j'essaie de comprendre (moi j'y ai pensé).

Pour le trajet, tu verras en temps voulu. Tu as beaucoup de route ? J'étais inquiète aussi à cause du headshaking (le mien voyage bien), mais ce jour-là, il n'était pas en crise et on a pu faire les 300 km facilement. Wink
Fais les examens et le point avec le véto, tu verras bien ce qu'il te proposeras. Wink
avatar
Pionpion
Admin

Messages : 455
Date d'inscription : 31/03/2010
Age : 33
Localisation : Brest

Voir le profil de l'utilisateur http://headshaking-cheval.forumsactifs.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: headshaking... mon casse tête au quotidien...

Message  jsb le Jeu 30 Juin - 23:53

m'en séparer dans le sens de le confier non mais mettre fin à ses souffrances peut être...
il n'a plus une vie de cheval et je n'arrive pas à l'admettre
je ne veux pas être égoiste que de le garder dans cet état
je passe le voir entre 2 et 4 fois par jour, pour voir la souffrance sur son visage...
c'est même plus mon cheval, il n'est coquin ni calin, juste prostré...
et a priori ses problèmes hépatiques s'aggravent (GGT qui continuent d'augmenter, il fait des calculs biliaires)
pour le transport j'ai une bonne heure de route, mais il est claustro et trés difficile à charger... s'il n'est pas coopératif c'est pas la peine, il ne montera pas

jsb

Messages : 95
Date d'inscription : 23/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: headshaking... mon casse tête au quotidien...

Message  Pionpion le Ven 1 Juil - 2:01

Consulte un véto qui s'y connaît bien en headshaking avant de prendre une décision définitive. Wink
Il y a encore des choses à faire, des traitements à essayer, son état peut aussi s'améliorer cet hiver, tout n'est pas encore joué !

Ce n'est pas drôle pour le moment pour vous deux, mais, il faut garder espoir. Beaucoup de chevaux vivent au box sans sorties (même si je l'admets, ce n'est pas une vie de cheval), mais si c'est la meilleure solution pour le soulager, ça vaut le coup, non ? Surtout si ce n'est qu'une partie de l'année.
Tu lui laisses son masque tout le temps et tu vérifies une fois par jour que la partie sur les yeux soient propres pour qu'il y voit clair. Wink

Je crois que les problèmes hépatiques peuvent causer une photosensibilité, n'y aurait-il pas une piste à creuser de ce côté-là ?
avatar
Pionpion
Admin

Messages : 455
Date d'inscription : 31/03/2010
Age : 33
Localisation : Brest

Voir le profil de l'utilisateur http://headshaking-cheval.forumsactifs.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: headshaking... mon casse tête au quotidien...

Message  fleursdebo le Ven 1 Juil - 2:17

Si financièrement tu peux essayer les trois traitements sur 15 jours chacun, certes c'est une somme, mais je crois que ça vaut le coup quand on prend en compte le pourcentage de chevaux qui y trouvent une amélioration. Avant d'envisager le pire, je pense que c'est une étape qui vaut la peine.
Je me doute que c'est très dur pour toi, pour lui également et je compatis.
Je compte contacter Jean Servantie par mail, c'est un véto et ostéo, et également acupuncteur qui a fait sa spécialité du HS visiblement. Je vais lui envoyer un mail avec un descriptif du cas de Calando et je verrai sa réponse. Je vous en ferai part, et en fonction de cela, s'il accepte de donner un peu d'analyse par mail, tu pourrais peut-être le contacter, vu ses compétences, il verrait peut-être un lien entre les différents problèmes de JSB? au pire, s'il ne se déplaçait pas dans ta région, peut-être pourrait-il t'indiquer quelqu'un ou au moins une piste à privilégier?
A vrai dire, je ne sais pas quoi faire pour essayer de te remonter le moral d'un petit chouillas de derrière mon écran, je partage ta peine et suis de tout coeur avec toi.
Si tu le peux, tente un traitement, et en attendant, laisse ton loulou au box au moins le jour au moins là il ne souffre pas, tu peux peut-être lui mettre du foin à volonté pour l'occuper (ça c'est une vie de cheval!!!).
avatar
fleursdebo

Messages : 526
Date d'inscription : 20/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: headshaking... mon casse tête au quotidien...

Message  jsb le Ven 1 Juil - 9:19

façon je vais tout tenter même si parfois je baisse les bras face à cette souffrance
l'ostéo ne l'a pas manipulé car trop d'inflammation
au vue de sa dermite, sa toux, ses fréquents épisodes d'urticaire et maintenant son HS, elle pense vraiment à une piste allergique

est ce que certains ont pensé à la trifoliose ? pour le mien, ça ferait le lien entre les troubles neuro (il parle de convulsion epileptiforme), les troubles hépatiques, les irritations du nez en l'absence de nose pour protéger du soleil...
piste à explorer ???

jsb

Messages : 95
Date d'inscription : 23/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: headshaking... mon casse tête au quotidien...

Message  Gandalf le Dim 3 Juil - 20:07

J'avais jamais entendu parler de la trifoliose, je met un lien pour les autres "non-éclairées":
http://www.canisweb.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=23:trefle&catid=39:famille-des-papilionacees&Itemid=42
Si j'ai bien compris il s'agit d'une maladie du foie dû aux trèfles. Les symptômes les plus flagrants sont problèmes digestifs, de peau et photosensibilité.C'est vrai que ca pourrait correspondre avec la dermite et la photosensibilité. Est-ce qu'il a déjà eu des problèmes de digestions, des coliques?
Est-ce que tu as parlé à ton véto de cette piste? Je pense que ça vaut le coup!

avatar
Gandalf

Messages : 164
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 36
Localisation : Haute-Savoie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: headshaking... mon casse tête au quotidien...

Message  jsb le Dim 3 Juil - 21:54

Je n'en ai pas encore discuté avec mon véto. J'attends (avec beaucoup d'angoisse) l'appel de la clinique pour échanger avec celui qui s'occupe des cas de HS. J'espère qu'il va m'appeler aujourd'hui car sa collègue m'a dit qu'il partait en congrès pour le reste de la semaine et émotionnellement, j'ai beaucoup de mal de devoir attendre...
Hier, il était bien au box et le simple fait de lui donner sa ration de carotte a déclenché une crise.
J'ai creusé la piste donnée par Fleursdebo sur l’excès de potassium et les carences en sodium, magnésium, calcium. J'ai trouvé pas mal d'articles où des cas de headshaking ont été résolus par des changements d'alimentation.
La saisonnalité pourrait être expliquées par la mise sur une herbe riche. Chez moi, c'est particulièrement engraissé à l'engrais.
Les crises ont commencé chez le mien dès la mise à l'herbe. Alors coïncidence peut être car auparavant il était sur un paddock ras mais avec beaucoup de trèfle. Peut être un cumul ??? Il semblerait que les années un peu exceptionnelles (sécheresse) bouleverse un peu la teneur en minéraux de l'herbe
Pendant de nombreuses années, j'ai eu beaucoup de souci à le mettre à l'herbe, il se mettait en colique systématiquement au delà de 6 heures de pâturage... avec l'ajout de levures pour sa flore, le problème a été résolu mais peut être était ce déjà un signal d'alerte...

http://www.calmhealthyhorses.co.nz/headflicking.php#case2

jsb

Messages : 95
Date d'inscription : 23/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: headshaking... mon casse tête au quotidien...

Message  fleursdebo le Lun 4 Juil - 5:08

C'est bien si tu as des repères de ce qui s'est passé à la période où tout a commencé, ça confirme ou pas les pistes envisageables.
Apparemment, oui, ce qui craint c'est l'herbe riche (printemps et automne jusqu'au début d'hiver) mais visiblement l'herbe qui sèche pendant une période sans pluie, au moment où elle reprend la flotte, elle regorge de nitrate de potassium et remet le bazar dans le calcium et le magnésium.
L'article que j'ai trouvé est en anglais mais j'ai mis le mari d'une copine sur le coup : il est british, et elle a bien fait de me venir le présenter au moment où je patouillais avec la traduction!!! il m'a dit qu'il allait faire des recherches et bien sûr je te tiens au courant.
Je vais essayer aussi de récupérer la liste de ce que l'on peut donner en homéo.
Je mets tout ça au plus tard demain sur le forum.
avatar
fleursdebo

Messages : 526
Date d'inscription : 20/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: headshaking... mon casse tête au quotidien...

Message  jsb le Lun 4 Juil - 5:49

j'ai été acheté un complément à base de magnésium et vitamine B
C'est un supplément pour le stress, donc comme je vais surement le transporter et qu'il n'apprécie pas du tout, ça aidera toujours
le véto de la clinique ne m'a pas appelé... j'ai tenté ma chance à 18h mais déjà parti
va encore falloir attendre


jsb

Messages : 95
Date d'inscription : 23/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: headshaking... mon casse tête au quotidien...

Message  fleursdebo le Lun 4 Juil - 6:31

Rhôôô, sont pénibles! je sais comme c'est énervant quand on attend avec impatience une échéance avec l'espoir de nous délivrer enfin de notre obsession.
Quand commences-tu le magnésium?
avatar
fleursdebo

Messages : 526
Date d'inscription : 20/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: headshaking... mon casse tête au quotidien...

Message  jsb le Lun 4 Juil - 8:10

j'ai donné une dose de B-Quiet ce soir
en revanche, gros coup de blues... il était au box, content de me voir arrivé, mais j'ai à peine ouvert la porte qu'il a déclenché une crise... ça me fait trop mal car je ne peux rien faire pour le soulager...
tout vient du menton c'est dingue, ça tremble, ça durcit, il se met tête basse et est complètement prostré... soit ça passe, soit il se frotte le nez, se mouche etc...
franchement j'ai tellement de peine à le voir ainsi que je ne sais même pas si j'aurais la force d'essayer les traitements j'ai tellement peur que ça ne le soulage pas ou bien trés peu de temps...
suis mal... tout est tellement confus...

jsb

Messages : 95
Date d'inscription : 23/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: headshaking... mon casse tête au quotidien...

Message  jsb le Lun 4 Juil - 8:12

ps : je veux bien l'article en anglais, je parle mal mais je lis assez intuitivement Smile

jsb

Messages : 95
Date d'inscription : 23/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: headshaking... mon casse tête au quotidien...

Message  fleursdebo le Lun 4 Juil - 8:22

Tiens, j'ai créé un post tout à l'heure :
http://headshaking-cheval.forumsactifs.net/t136-nitrate-de-potassium-calcium-magnesium
J'ai tout mis : l'article plus les conseils d'une personne pour de l'homéo.
Courage, j'imagine ta situation face à lui et je me doute de ce que tu endures. Tout ça est très difficile mais la solution existe très certainement quelque part, reste à la trouver. La météo de ces jours-ci ne nous aide pas (je ne sais pas où tu es mais chez nous c'est étouffant). Ne veux-tu pas tenter la périactine ou le tégrétol? ou bien l'homéo citée dans le post? par contre, clairement, les résultats sur l'homéo seront plus longs à voir.
J'espère que le gugusse de la clinique va t'appeler demain, peut-être que de savoir quel programme vous attend t'aidera à passer cette phase difficile.
avatar
fleursdebo

Messages : 526
Date d'inscription : 20/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: headshaking... mon casse tête au quotidien...

Message  jsb le Lun 4 Juil - 20:34

enfin réussi à joindre le véto ce matin ! j'ai seulement rendez vous le 18, l'attente va me paraître interminable et j'espère surtout que d'ici là, il ne va pas trop souffrir
le véto m'a déjà annoncé la couleur sur le fait qu'il y a peu de chance qu'on trouve la cause No
il va le garder deux jours car il dit que les chevaux ne montrent pas toujours les symptômes facilement
j'ai un peu fait le tour de la question avec lui
si c'est une cause allergique, jusqu'à maintenant, il a vu peu de résultats avec la désensibilisation
pour les traitements, pour certains chevaux, un traitement de 10 jours suffit à régler le problème pour plusieurs mois
pour d'autres, les symptômes réapparaissent peu de temps après l'arrêt du traitement et il faut les médicamenter en permanence, avec une diminution de l'efficacité de traitement dans le temps...
pour les carences en magnésium, il m'a dit que c'était parfois associé, mais rarement la cause... en revanche, il reste ouvert à toutes les théories

ce matin, je l'ai trouvé pas trop mal il avait retiré son masque et brouté paisiblement à l'ombre...
je vais continuer le magnésium, ça ne peut pas lui faire de mal de toute façon...

jsb

Messages : 95
Date d'inscription : 23/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: headshaking... mon casse tête au quotidien...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum