Pas de répit pour Tonka

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Pas de répit pour Tonka

Message  Didier le Lun 13 Mai - 10:22

Hier séance en carrière (exceptionnel !). Du soleil, du vent et pas ou peu d'insectes....et Tonka très bien !
Alors pourquoi ???....si c'était allergique Tonka n'aurait pas été mieux. J'écarte d'autant plus qu'il ne mouche pas.
la lumière ? Cette semaine était moins ensoleillée. Possible
Les insectes ? Oui, comme révélateur de la souffrance sans doute, mais certainement pas la cause profonde
L'attention ? Sans doute, la concentration est synonyme d'apaisement chez lui. Exemple, il est ingérable derrière en ballade et souvent mieux devant tant qu'il n'est pas contrarié.
L'alimentation azotée du printemps ? Je n'y crois pas, car ça dure également l'été en l'absence d'herbe abondante.
L'allongement du jour (dérèglement hormonal) ? Aucun moyen de le savoir vraiment. Mais si c'était le cas le hs se terminerait dès le mois de septembre. Or tant qu'il y a des mouches le syndrome existe....soit jusqu'à fin octobre !



Didier

Messages : 103
Date d'inscription : 20/05/2012
Localisation : Nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de répit pour Tonka

Message  fleursdebo le Mar 14 Mai - 22:52

C'est en effet un sacré casse-tête. On peut donc retenir pour Tonka plusieurs facteurs : lumière/jour, mouches, stress qui peuvent être seulement des facteurs aggravants (seuls ou ensemble), ou bien seulement des révélateurs d'un autre problème de fond, "supporté" sans signes si d'autres facteurs aggravants ne sont pas présents.
Il semblerait qu'il existe des sinusites sans nez qui coule mais qui provoquent des douleurs, notamment dans certains cas au dessus des yeux (tout dépend des sinus touchés).
J'ai trouvé cet article qui relie allergie et stress :
http://sante-medecine.commentcamarche.net/news/107553-le-stress-et-l-anxiete-accentueraient-les-reactions-allergiques

Et pour le drainage, c'est sans risque. Si cela peut te rassurer, tu montes les doses très progressivement.
avatar
fleursdebo

Messages : 526
Date d'inscription : 20/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de répit pour Tonka

Message  miricordox le Jeu 16 Mai - 2:11

Je me permet de venir ici étant donné que ça parle de vitamines B.

On m'a passé ce lien hier:
http://www.doctorramey.com/the-color-green-gut-bacteria-and-why-your-horse-probably-doesnt-need-extra-vitamins/

J'ai souvent vu sur les forums anglais parler de complémentation en vit B et d'après ce véto ça ne sert strictement à rien. Un avis Fleursdebo?
avatar
miricordox

Messages : 129
Date d'inscription : 03/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de répit pour Tonka

Message  fleursdebo le Jeu 16 Mai - 3:49

Si on suit la logique de cet article, on n'a pas besoin de complémenter ni humains ni chevaux, il suffit d'avoir une bonne alimentation, un bon ensoleillement, etc...
(Déjà je trouve ça un peu fastoche la "bonne" alimentation. Les apports en nutriment dans les aliments industriels sont prévus pour une ration type, admettons 6 litres / jour en moyenne. Ben voui, mais que se passe-t-il quand on ne donne que 3 litres? ou quand l'aliment ne complète qu'en terme de "traces" certains éléments? )
Sauf que : l'ensoleillement en plein hiver, faut le chercher (c'est comme la bonne herbe bien verte!). Et ça n'est pas si simple, chaque organisme va avoir un métabolisme différent. Pour une même alimentation, on ne va pas retrouver les mêmes déséquilibres, les mêmes carences. Par exemple, un cheval soumis à stress (et là il y a aussi la "nature" de la personnalité, un anxieux va considérer comme stress des circonstances tout au plus normales pour un autre) va cramer bien plus de micro-nutriments nécessaires à son équilibre nerveux puisque son organisme va puiser dans ce dont il dispose pour maintenir l'homéostasie. Et là, des apports "normaux" pourront se révéler insuffisants.
Autre exemple : la vitamine D : il suffit de s'exposer au soleil? alors pourquoi le rachitisme (conséquence de la carence en vitamine D) est surtout développé dans des pays africains? on ne peut pas dire qu'ils manquent de soleil pourtant. La raison en est que la vitamine D est synthétisée par la peau, mais cela dépend donc de l'indice de mélanine de la peau. La peau noire des africains les protège du soleil... et donc de la vitamine D.
Pourquoi dans une même famille, donc avec une alimentation commune, des apports similaires en calcium, on va retrouver un seul membre de cette famille avec une densité minérale osseuse déficiente?
La liste des contre-exemples peut être très longue.
Autre chose : les vitamines B métabolisées par les bactéries des intestins chez le cheval donc pas besoin de complémenter. On oublie alors le fait que nos protocoles de vermifugation dézinguent régulièrement cette flore intestinale.

Je ne suis d'accord que pour une seule chose : ça ne sert à rien de complémenter sur n'importe quoi en se disant que ça fera du bien. Ceci dit, même là je trouve un truc à redire (oups, on se refait pas Razz ) il est dit dans cet article qu'au pire ça ne fera pas de mal, à part à notre porte monnaie. C'est faux, une mauvaise supplémentation peut être risquée, certains excès sont nuisibles, un excès de sélénium est toxique par exemple. Tout n'est pas éliminé par les urines ou les fèces dès lors qu'il y a excès, certains nutriments sont stockés.

M'enfin, tout ça, ça reste mon avis, évidemment! Wink
avatar
fleursdebo

Messages : 526
Date d'inscription : 20/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de répit pour Tonka

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum