Tentative de synthèse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tentative de synthèse

Message  Clémence le Dim 13 Fév - 2:11

Ayant eu beaucoup de temps pour réfléchir à ce problème de head shaking qui laisse tout le monde perplexe, je me propose de tenter une synthèse de ce que j'ai cru comprendre. Ca n'a rien de scientifique, mais en s'y mettant tous on peut peut être avancer. J'ai trouvé sur un site anglais un article récent d'une vétérinaire qui disait avoir une explication scientifique sur le mécanisme du head shaking, mais l'article était en accès réservé, donc je n'ai pas pu le lire.
Il me semble que :
- le HS est un problème à plusieurs niveaux :
* un premier phénomène déclencheur qui correspond à une douleur ou gêne quelconque au niveau de la tête (et là on peut mettre toute la longue liste arthrose, allergies, dents, poches gutturales, atteinte du tendon nucal...) qui va faire encenser le cheval
* cette irritation première engendre la maladie "Head shaking" : à partir de ce moment là il y a une hyper sensibilité du trijumeau, ou seulement de la branche sous orbitaire ?, donc une névralgie faciale qui se manifeste comme vous le savez trop bien par des douleurs donc des défenses et des démangeaisons
* troisième étage de la fusée, le cheval qui a acquis cette hypersensibilité se met à réagir à toute nouvelle irritation qui ne ferait qu'agacer ses congénères de manière disproportionnée. A partir de là n'importe quelle petite gêne réactive la névralgie faciale. Le mien ne supportait plus l'afflux d'air dans le naseau dès qu'il respirait un peu fort ou qu'il y avait un peu de vent !
Tous les médicaments dont on parle dans le forum agissent sur les symptomes ou sur une cause potentielle (soulagent les démangeaisons, sont sédatifs, ou agissent sur la douleur neurologique, ou soulagent l'inflammation).
A mon sens il faudrait à la fois : 1) identifier la cause initiale et la soigner, 2) soigner la névralgie faciale et pour celà une seule solution : mettre le nerf qui souffre hors circuit.
La chirurgie agit sur ce deuxième étage de la fusée, mais on ne résoudra pas le problème sans éliminer aussi le premier étage.
Tout cela ce n'est que mes cogitations, je ne peux rien prouver, ce ne sont que des suppositions. Qu'en pensez-vous ?


Clémence

Messages : 27
Date d'inscription : 28/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum